Login

Register

Login

Register

LE CYCLE MENSTRUEL

Est-ce que le cycle menstruel a des effets sur l’entraînement? Oui madame! Nous trouvons particulièrement important de t’en parler puisqu’il s’agit d’un cycle qui nous touche chaque mois et dont les répercussions peuvent être grandes tout dépendamment de chacune! Effectivement, les effets sont différents d’une femme à l’autre, ça ne nous touche pas de la même façon, nous tenons à te sensibiliser à certaines phases du cycle menstruel et leurs impacts sur le corps. Les hormones jouent un rôle primordial dans le traitement de la digestion, le métabolisme de base, la récupération musculaire, la capacité à brûler les gras et plusieurs autres.

Le début du cycle, la phase folliculaire (jour 1 à 11) est la période ou nous avons un taux de testostérone plus élevé. On a donc plus de dynamisme, nous sommes plus résistantes à la douleur et notre niveau d’énergie est élevé. Le métabolisme de base est également plus rapide, on peut se permettre de manger plus de glucides qu’à l’habitude pour maintenir un haut taux d’énergie et aller chercher de la performance en entraînement.

La période d’ovulation (jour 12 à 17), est le moment où le taux d’oestrogène grimpe en flèche. C’est une période ou tu vas ressentir un certain gain d’énergie, moment idéal pour se donner à fond et se surpasser. Puis une petite baisse de motivation et d’énergie risque de se sentir pour la prochaine phase. Il est important qu’à ce moment tu réduises ta consommation de glucides car tes hormones provoquent un mauvais traitement de ceux-ci et le stockage dans tes graisses se fera instinctivement et rapidement.

La phase lutéale (jour 18 à 28), ce n’est pas toutes les femmes qui vont se sentir ainsi mais tu ressens une certaine faiblesse musculaire, fatigue, perte de motivation…Les SPM ont souvent un effet sur notre niveau de motivation et d’énergie. À ce moment, il serait plus intéressant de travailler la constance et le maintien des compétences plutôt que de chercher la performance à tout prix.

Nous ne conseillons pas du tout l’arrêt d’entraînement durant une phase du cycle menstruel. L’humeur et les sentiments jouent pour beaucoup, on peut s’attendre à être moins performante à certains moments mais il faut garder l’objectif en tête.

Tu peux te procurer une application qui te permet de savoir dans quelle phase tu te trouves pour mieux comprendre le phénomène et comment mieux t’y adapter.

Related Articles